Image
Raynald Vasseur

Raynald Vasseur Lauréat Concours SL 2021

"Le concours Leica SL a été une sorte de déclencheur"

"En Avril 2022, j’ai sillonné l’Arizona durant 3 semaines avec, comme seul compagnon, le SL2-S monté d’une optique M : le Leica Summaron M 28 f5,6. Soyons honnête : tout a déjà été photographié en Arizona et en Californie. J’ai donc photographié le Grand Ouest un petit peu comme je photographie la Côte d’Opale, avec l’obsession de la lumière : les contre-jours puissants, la lumière filtrée par une tempête de sable, etc. Bien sûr, la route, le roadtrip, les grands espaces constituent le fil rouge de mes photos."

Raynald Vasseur Raynald Vasseur Raynald Vasseur Raynald Vasseur
Image
Raynald Vasseur
Image
Raynald Vasseur
Image
Raynald Vasseur

"J’ai utilisé de nombreux appareils photo au cours de ma vie de photographe : j’ai le sentiment que le SL2-S est l’appareil ultime. Il est un véritable couteau suisse qui s’adapte à chacun de mes projets : équipé de l’APO Summicron SL 35 f2, il me délivre des images parfaites tant en restitution des moindres détails qu’en richesse des couleurs… et monté d’une optique M, je profite du meilleur des deux mondes et peux voyager léger."

Image
Raynald Vasseur

"Pourquoi avoir choisi le Summaron-M 28 f5,6 pour sillonner les routes du Grand Ouest ? L’Amérique profonde semble figée dans le temps, comme épargnée par le progrès. Aussi, le rendu du Summaron correspondait parfaitement à ce côté « vintage » d’une Amérique toujours dans son jus."

De plus, le Summaron avec ses 165 grs est le compagnon idéal pour le voyage. Son ouverture relative (f5,6) n’a pas été une contrainte pour les photos de nuit : la stabilisation du SL2-S et son extraordinaire maîtrise du bruit numérique ont compensé cet aspect.
Image
Raynald Vasseur

"J’habite le nord de la France, je suis professeur à l’université de Valenciennes. 
Je suis attaché à la marque Leica depuis la sortie du Q. Depuis, je me suis équipé d’un M4 et, enfin, d’un SL. Photographiquement, j’ai toujours été attiré par la couleur et donc par la lumière qui permet de la magnifier. Aussi, pour tous les projets que je conduis, le traitement de la couleur constitue, je pense, une signature. C’est le cas pour le Clan qui traite d’une fratrie de petits caïds dans un village du nord (Prix Summilux 2019), pour mes photos d’Arizona ou pour mon projet Nuit Opale dont sont issues les 5 photos primées du concours SL. Nuit Opale est un projet au long cours : il sera exposé au Leica Store Lille et lors du festival Regard Nature de Lestrem (31/03-02/04)."