Image
witness_story_jinghuang_hero_3840x1780.jpg

Les confins du monde méritent des témoins.

Jing Huang

Une bonne photographie rend la réalité et les émotions surréalistes qui s'entremêlent. C'est presque atteindre l'extase idéaliste où tout n'a rien à voir avec des concepts inéluctables.

Je viens de Shenzhen, une ville du sud de la Chine, et j'ai appris à peindre quand j'étais enfant. Mais lorsque j'ai pris des photos pour la première fois, je me suis rendu compte que cela me rendait plus enthousiaste que la peinture. J'ai étudié à l'Académie des arts de Guangzhou, avec une spécialisation en photographie et en numérique.

À mon avis, une bonne photographie dépend de votre état d'esprit au moment de la prise de vue. C'est comme si vous restiez immobile et en profonde méditation pour obtenir un équilibre, un lien entre vous, la situation dans laquelle vous vous trouvez et la scène de votre photographie : tranquille mais puissant, avec une forte énergie potentielle.

Les confins du monde méritent des témoins

Image
witness_story_jing_huang_teaser_2192x1460.jpg

Cette image me semble surréaliste. Elle a été prise lors d'un voyage sur l'île de Gulangyu à Xiamen. La pierre s'appelle "Gulang Stone", une attraction touristique bien connue. Des centaines de personnes ont pris des photos souvenirs à cet endroit. Certains sont même montés au sommet de la pierre. Cependant, la personne qui prenait ces photos devait rester au pied de la pierre, et celle qui prenait la pose devait baisser la tête, et n'obtenait qu'une photo souvenir sans son visage, mais dans une posture de révérence solennelle. Soudain, une image m'est apparue. On aurait dit que les personnes photographiées pleuraient quelque chose sous l'arbre tordu. La scène surréaliste m'a poussé à prendre cette photo : arrangée comme une mélancolie, elle a eu un impact sur moi.

J'aime la création improvisée, sans thème, afin de pouvoir saisir au hasard toute possibilité fugace. Parfois, je sais que j'ai repéré la bonne photo pendant la prise de vue, parce que je suis conscient de la concentration dont je fais preuve pendant la prise de vue, et de la sensation agréable dans laquelle je suis entraîné pendant que je capture un moment.

Cette image appartient à "Pure of Sight", une série créée pendant mes années de collège. Toutes les photographies de cette série tentent d'exprimer des émotions dramatiques.Cette image appartient à "Pure of Sight", une série créée pendant mes années de collège. Toutes les photographies de cette série tentent d'exprimer des émotions dramatiques.

Image
witness_story_jinghuang_gallery_1740x1160_03.jpg
Image
witness_story_jinghuang_gallery_1740x1160_02.jpg
Image
witness_story_jinghuang_gallery_1740x1160_01.jpg
Image
witness_story_jinghuang_gallery_1740x1160_04.jpg

 

Je suis toujours prêt à faire une photographie à tout moment. Je garde mon appareil photo sur moi en permanence et je fais en sorte de maintenir un geste qui me permet de soulever mon appareil pour prendre des photos aussi facilement que possible. Je "porte" mon appareil photo toute la journée, sauf sous la douche et pendant mon sommeil, pour être sûr de pouvoir photographier lorsque je rencontre quelque chose de spécial ou qui correspond à mon humeur.

Je sélectionne généralement mes photos de manière à écarter autant que possible les considérations utilitaires et les enchevêtrements superficiels.

J'aime le design mécanique, les montres mécaniques, les voitures anciennes, sans oublier les appareils photo. La conception mécanique du Leica m'enchante.

J'ai une grande diversité d'appareils photo, mais je dois dire que les Leica sont les plus agréables à tenir. Et ils sont exactement ceux que je peux "porter" pendant longtemps. La chose la plus importante à leur sujet est qu'ils ne sont jamais en panne. Mon premier Leica était un Leica M4-P, puis le IIIf, M2, M3, M9P, M240 que j'utilise le plus.

Il y a une histoire amusante que je veux partager. C'était ma première année à l'université. Notre professeur a demandé à tous les élèves de la classe d'acheter un appareil photo numérique, afin de pouvoir faire nos devoirs pendant toute la durée de l'université. J'ai pris tout mon argent, je suis allé dans un magasin d'appareils photo et j'ai vu un Leica M4-P. J'ai décidé de l'acheter avec tout l'argent que j'avais, et j'ai même dû faire une avance sur deux mois de frais de scolarité.. Par conséquent, j'ai dû emprunter des appareils photo numériques pendant quatre ans pour faire mes devoirs.

Je ne considère pas la photographie comme un outil permettant de comprendre la vie. Je crois plutôt que la photographie est une expression, un retour de ma compréhension de quelque chose qui m'est arrivé. Si je devais donner un conseil à un jeune photographe pour prendre une photo unique, je dirais : aimez la philosophie, aimez la sagesse.
Image
leica oscar barback award logo
Jing Huang

Prix Newcomer LOBA 2011

Jing Huang a reçu le prix Newcomer du Leica Oskar Barnack Award en 2011 avec son projet "Pure of sight".